Il aura fallu trois ans et demi. Laisser le temps passer et la douleur s’échapper pour graver dans la postérité le nom de Frank Klymko. Rendre hommage, ne pas oublier tout en se remémorant les meilleurs instants : tel était le pari du premier « Tournoi Frank Klymko », organisé samedi 14 juin au stade Jacques Anquetil par les amis de l’ancien capitaine de l’équipe sénior du Magny FC. Et c’est avec fierté et honneur que ses anciens coéquipiers, dirigeants, collègues, compères, connaissances et membres de sa familles se sont tous retrouvés tout au long de la journée pour témoigner dans la joie et la bonne humeur toute l’estime qu’ils pouvaient lui porter.

Jamais levé aussi tôt un samedi, la dizaine de bénévoles accompagnés de quelques joueurs étaient déjà sur le pied de grue à 7h pour aider à monter le « barnum » et commencer à mettre en place le matériel. Un peu partis dans l’inconnu pour cette première édition les organisateurs ont pu compter sur la gentillesse et l’expérience des cinq fantastiques Lydia, Bernadette, Stéphane, Robert et Anne pour les guider vers la réussite. Rappelant en début de journée les raisons qui ont poussé à l’organisation du tournoi, les bénévoles n’ont ensuite eu aucun mal à se laisser embarquer au fil de la journée tant les joueurs et les dirigeants de chaque équipe ont admirablement joués le jeu dans « l’amitié, l’amour, la joie ».

Remerciés milles fois pour l’organisation et la qualité du tournoi, les organisateurs et les bénévoles peuvent être fiers du travail réalisé pour une première. Chaque équipe a pu recevoir un trophée et ainsi être récompensé pour sa venue et sa participation active au tournoi. Place à la revue d’effectif du tournoi qui vous permettra de connaître le classement et les faits marquants du tournoi Frank Klymko.

1er : Montigny AS
Indéniablement un très beau vainqueur. Le club de Montigny à fait honneur au tournoi et aux organisateurs en ayant une attitude irréprochable du début à la fin de la journée. Fair Play, sympathie, joueurs déconneurs et consommateurs : ces garçons pourraient presque suscités quelques jalousies et énervements tant ils se sont rapprochés de la perfection. Petit bémol tout de même sur le peu de présence des joueurs à la buvette, dut à une nouvelle brillante idée qui fut de ramener une glacière en début de journée. Pourtant troisièmes de leur poule le matin, ils ont également su mettre le suspens nécessaire à l’enjeu du tournoi grâce notamment à un match de barrage difficilement maitrisé. Terminant en roue libre, ils s’imposent face au MFC1 en finale sur le score de 3-2 grâce notamment aux facéties techniques du numéro 10, d’ailleurs vainqueur du trophée mystère récompensant le meilleur « artiste » du jour. Artiste toujours, c’est le capitaine et sosie officiel de Pitbull qui lèvera le trophée suprême avec fierté et glissera quelques mots pour rendre un dernier hommage à Frank. Toutes nos félicitations.

2e : Magny FC 1
Il était pourtant écrit que l’équipe 1 du MFC, ancienne équipe de Frank, devait l’emporter et rendre ainsi le plus beau des hommages en remportant le trophée. Néanmoins, tentatives de corruptions d’arbitres et trucages lors du tirage au sort n’auront pas suffit à faire gagner les magnyçois, coiffés sur le fil par Montigny, malgré une journée quasi parfaite rythmé par les buts du légendaire Nicolas Rouillon et par les arrêts du mythique Magic Bitoun. Ils se consoleront avec une victoire collective au challenge de tirs au but organisé pendant la pause déjeuner où Kevin et Damien prouveront une nouvelle fois leur incapacité à résister à la pression. Dans l’ensemble, les joueurs ont réussi un excellent tournoi sur le terrain mais aussi en dehors en prenant activement part à l’organisation et aux taches bénévoles. Un grand bravo à eux également.

3e : Villepreux
«Équipe ami » numéro 1 du Magny FC, les joueurs de Villepreux n’ont pas dérogé à leurs fondamentaux basés sur le spectacle et l’alcoolisme. Auteurs d’une première partie de journée exemplaire avec trois victoires en autant de matchs, ils se sont pourtant écroulés dans l’après midi en explosant 4-0 face au futur vainqueur Montigny. Selon certaines rumeurs, Vodka + chaleur + football ne feraient pas bon ménage et la pause « déjeuner » aurait fait quelques dégâts dans les rangs villepreusiens. Ils finiront tout de même à une honorable 3e place, l’attaquant du club et ami de Frank, Jimmy, remportant également le trophée du meilleur buteur au nez et à la barbe de son concurrent direct Nicolas Rouillon. Une fierté pour lui et son équipe qui ont également su rendre un bel hommage en se comportant de la plus belle des manières tout au long de la journée. Un grand merci à eux aussi.

NB : « Le petit Benji, psychiquement disparu pendant la mi temps à cause d’une importante dose de vodka dans le sang, a été retrouvé sain et sauf durant la nuit au beau milieu de la salle VIP du pacha. Un soulagement pour ses proches et ses coéquipiers ».

4e : Beynes
Les nouveaux copains de « montée en seconde division » sont restés fidèles à leur réputation, alliant avec brio sympathie, humour et fair play. Vaincus en demi finales par le MFC 1, ils ont réalisé un tournoi honorable notamment grâce à leur capitaine sosie de barbe de Xabi Alonso et leur numéro 10 sosie tout court de Marouane Chamakh. Une bonne humeur et des passages incessants à la buvette : il n’en fallait pas tant aux organisateurs pour les désigner vainqueur du trophée du fair play de cette première édition. Une coupe à la taille ridicule mais au poids symbolique important tant la sagesse était le principal atout à posséder lors de ce tournoi. Rendez-vous l’année prochaine en division 2 avec le MFC et surtout pour la seconde édition du tournoi. Merci pour tout.

5e : CDM
Collectionnant les participations aux diverses tournois de la région depuis maintenant un mois, l’équipe CDM magnyçoise ne pouvait pas rater un tel rendez-vous. Pratiquement dénués de portugais, c’est une équipe new-look et rajeunit qui a œuvré pour la renommée de l’équipe, porté par un Léo des grands jours et un Kévin auteur notamment du plus beau but de la journée. Second de leur groupe du matin, ils ne se sont inclinés qu’à la dernière seconde de leur match de barrage face à Montigny, coïncidant avec le retour dans les buts de l’éternel Alexandre « Edel » Serrurier, preuve qu’ils avaient le niveau pour titiller les plus forts. Irréprochables en terme de fair play et d’aide aux organisateurs, il apparaît normal de tirer un grand coup de chapeau aux joueurs de la CDM pour leur active participation à ce tournoi.

6e : Versailles
Pourtant placés parmi les favoris pré-tournoi par les autres équipes, l’équipe versaillaise n’a su tenir son rang, la faute à des prestations largement en deçà de son habituel niveau. Ajoutez à cela la présence d’un prix nobel qui a tout de suite compris l’intérêt du tournoi en cherchant des poux avec un joueur puis en entamant une crise de colère aussi incompréhensible que démesuré, vous obtenez une équipe qui fut loin de faire l’unanimité durant le tournoi. A leur décharge, ils ont su évoluer petit à petit vers la voix de la raison, se comportant de mieux en mieux grâce notamment à l’exemplarité de leur capitaine. Merci tout de même pour la participation.

On en parle : Des récents articles de blogueurs parlent d’une affaire de sans papiers aveugles pratiquant le Cécifoot qui se seraient fait passer pour le club de Versailles lors d’un tournoi amateur. Ce sont les différents problèmes de vision et d’œil des équipiers qui auraient mis la puce à l’oreille des détracteurs, bien décidés à démanteler ce puissant réseau.

7e : Magny Fc 2
Évidemment l’équipe la plus attendue du tournoi. Celle qui nous a fait tant rêver cette année en division 6 participe ici à sa première compétition et comptait bien faire déjouer les pronostics dans une poule plutôt relevée. Pour se faire, elle a su faire appel aux anciennes gloires du MFC comme Guillaume et Yvon pour composer une équipe idyllique alliant vieillards, bouchers et rondouillards. Et du spectacle il y en a eu dés le premier match ou Yvon marqua un joli but contre son camp une minute après son entrée. Défait 8-1 par Villepreux et 5-3 par la CDM mais obtenant un valeureux point contre Versailles, l’équipe 2 du MFC finira dernier de sa poule mais sauvera fièrement l’honneur en remportant le match pour la 7e place; certes face à des jeunes de 15ans. Un grand merci et bravo à eux pour le fair play, la venue et l’aide apportée. « Toujours digne dans la défaite », tel est la devise du MFC2.

NB : Interviewé au micro de MFC TV, Rémy Bargès à fait savoir que le résultat de ce tournoi n’avait aucune indication sur le niveau de l’équipe vu qu’il n’a pu participer à la rencontre. En outre, il a assurer avoir fait l’impasse sur le tournoi pour se préparer physiquement dans l’espoir d’être sélectionné pour le prochain match de coupe de France de l’équipe une.

8e : Cap Ados
Entrainés par Valou, l’éternel espoir du Magny FC et du FC Vallée, l’équipe benjamine du tournoi n’a pas démérité malgré une évidente différence de niveau avec les autres équipes. Un fiasco matinal où l’équipe ne parviendra pas à marquer un seul but à ainsi été bien rattrapé par une présence en finale lors du challenge tirs au but. Coup de chapeau au gardien de Cap Ados, qui remporte le trophée du meilleur gardien, pourtant prédestiné à son modèle Thomas Bitoun. Certainement ici une passation de pouvoir. Bravo aussi à Alpha qui a su tiré son équipe vers le haut malgré une envie débordante et continue de rejoindre à tout moment l’équipe une du MFC où il évolue habituellement. Merci à tous ces jeunes d’avoir jouer le jeu et d’avoir participer au tournoi.

Vous l’aurez donc compris, Merci est le mot d’ordre qui vient tout droit du cœur !
Et surtout …
A l’année prochaine !

La fierté des nôtres

Post navigation


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *