Immersion au cœur du monde merveilleux des journalistes sportifs de France Télévision, partisans des valeurs du sport à savoir le respect, le plaisir, la solidarité, le dépassement de soi … Tout en gardant malgré tout un sens du chauvinisme et de l’impartialité particulièrement aigus. A tous ces journalistes, reporters, chroniqueurs, éditorialistes qui continuent encore à nous faire rêver par leurs sens du professionnalisme et de la « franchouillardise » … Cocorico !

Les regrettés

Michel DhreyMichel Drhey : Dépressif chronique formant avec Jean Paul Loth le duo soporifique qui rythmait jadis, à l’aide de palpitantes anecdotes, les après-midi de Roland Garros.
« Saviez-vous mon cher Jean Paul, qu’au départ, le père de cette charmante ouzbek ne voulait pas qu’elle soit tennisman ? »

Dominique Le GlouDominique Le Glou : Inventeur des reportages oniriques « bien de chez nous » qu’il sublimait grâce à sa voix aussi hautaine que désenchantée.
« Les propos de Nicolas Anelka sont l’apanage d’une certaine banlieue pour qui ce genres de propos sont habituels. »

Pierre SalviacPierre Salviac : Journaliste objectif, ancien ambassadeur du rugby populaire à France Télé maniant à merveille l’envolée lyrique lors des essais de Philippe Bernat Salles, Titou Lamaison ou Philippe Sadourny.
« La balle à l’aile, la vie est belle »
« Le cochon est dans le maïs ».

Photo des portes-paroles autour de M. BRANDETPierre Henry Brandet : Remplaçant de luxe du père « Sannier » sur « Tout le Sport », invraisemblablement devenu porte-parole du ministère de l’intérieur de Claude Guéant grâce à sa tête de premier de la classe et de sa passion pour le cirage de pompe.

Alain VernonAlain Vernon : Sosie notoire de Louis Régot dans les bronzés (ndlr : Bobo) et accessoirement « spécialiste » football. Son combat pour la conservation du « vrai service publique » lui valut le surnom de « Malcom X du Paf » mais lui coutera surtout sa place après les JO de Londres.
« France 2 a tué le journalisme ».

Pierre FullaPierre Fulla : Ancien journaliste à la vivacité inégalé. A moitié suicidaire sans doute à cause de la rareté et l’improbité de sa spécialité : l’haltérophilie.
« Ici à Nagano… ».

Les fidèles lieutenants

Thierry AdamThierry Adam : Corniaud joufflu passé du football au cyclisme en réussissant à préserver, par chance pour les téléspectateurs, sa gouaille franco-française et son sens de l’humour aiguisé.
« On est parti de Liège hier, mais les bouchons c’est aujourd’hui sur la route du Tour »
« Oh, il est en train de nous faire un sacré numéro ».

Alexandre BoyonAlexandre Boyon : Fidèle lieutenant de l’équipe « Stade 2 », commentant divinement ses alléchantes spécialités sportives que sont l’aviron et la natation grâce à son atout charme : son cheveu sur la langue. Par ailleurs maitre du jeu de mot à la sauce France Télé et inventeur des « boyonades ».
« Ce Clément Lefert est inoxydable ».

Andre GarciaAndré Garcia : Patriote et moulin à maladresses élevé à l’école Thierry Roland. Parodiquement « expert » du handball.
« Cette regrettée union soviétique … »

Arnaud RomeraArnaud Romera : Sosie de Youri Djorkaeff bougrement instruit en matière de sports de combat et d’arts martiaux. Professionnel du « marathon de gobage de verges » à l’égard des athlètes.
« Championne Olympique ! Quelle démonstration de force, quel panache ! »

Claude-eymardClaude Eymard : Feuilletoniste tout terrain ayant la particularité d’être perdu dans l’ensemble des disciplines qu’il commente.
« C’est serré, point pour les Suédois me semble-t-il ».

Francis MarotoFrancis Maroto : Bouboule à la sublime moumoute, titulaire dans la fine équipe de la belle époque « Stade 2 » en tant que « chroniqueur football » et as du reportage aguicheur … http://www.linternaute.com/sport/magazine/les-debuts-des-sportifs/zinedine-zidane-a-21-ans.shtml

Les irréductibles

Jean René GodartJean-René Godard : Éreintant journaliste cycliste passé de la moto 2 à ses légendaires et passionnants résumés d’étapes dans Vélo Club. Possédant la capacité stupéfiante de faire changer de chaine les téléspectateurs en quelques secondes.
« Messieurs les coureurs, attention aux gravillons sur le bord de la chaussée »
« Alors que Armstrong vient de franchir le panneau indiquant : Sommmmmmet du Coooool du Galibier 5km »

Daniel LAUCLAIR - Illustration tv / ballon - 19.04.2014 - Lyon / PSG - Finale Coupe de la Ligue 2014 - Photo : Dave Winter / Icon SportDaniel Lauclair : Papi du troquet d’à côté nommé à son insu journaliste homme de terrain pour les matchs de Football. Doté d’une connaissance footballistique inégalé et d’un sens de l’interview inégalable.
« Felicitachione EdinsonCavani, una grande victoria et ikea sido el hombre del partido » .

Patrick MontelPatrick Montel : incarnation de l’athlétisme sur France Télé surdopé à la cocaïne et ayant du même coup une inquiétante tendance à la surexcitation.
« Allez Marie-Jo »
« Tu peux le faire Marc, Allez Marc (Raquil), pour la France, Olalalala ».

nelson-monfortNelson Montfort : Mouton reconverti dans le journalisme, spécialisé dans le patinage mais aussi dans les interviews plus passionnés que passionnantes qui ont fait sa réputation.
« Oui patrick, je suis avec le maitre, que dis-je le Maestro du Circuit, André Agassi».


G
gerard holtzérard Holtz : éternel ogre de France Télé, fan du Dakar et globalement de tous les sports diffusés sur sa chaine. A la particularité de ne pas bouger physiquement d’un poil au fil des années.
« Vive France Télé, Vive le sport »
« Quelle image de cette chute, c’est aussi pour cela qu’on aime le Dakar ».

lionel chamoulaudLionel Chamoulaud : Indestructible journaliste dont la mèche rebelle n’a pas bougé depuis 20ans. Capable de vous faire regretter d’aimer le tennis en l’espace d’un set.
« Et Nelson est avec Rafa »

henri-sannier-Henri Sannier : Captivant et « indéboulonnable » présentateur de « Tout le Sport » susceptible de rameuter les fans de Plus Belle la Vie cinq minutes avant le début de la série grâce à son charisme. « Le reste de l’actualité en images, c’est avec Arnaud Roméra »

Jean-Paul-Ollivier_128Jean Paul Olivier : octogénaire surnommé « Polo la Science » rythmant bon nombre de siestes pendant le Tour de France.
« Cette chapelle construite en 1715 était habité par le Duc de Valois … »

 La jeune garde

Désireux de reprendre le flambeau, la relève tend à perpétuer les traditions de la maison avec en première ligne Céline Géraud, ( Merci de ne pas évoquer son passage aux manettes de « L’ile de la tentation », et Laurent Luyat, l’éternel genre idéal de la chaine. Cédric Beaudou, Laurent Bellet, Matthieu Lartot pour le rugby, Fabien Levêque et Kader Boudaoud pour le football viennent compléter un superbe tableau, perpétuant avec brio les traditions journalistiques qui ont fait la force de France Télévision depuis tant d’années…

Merci Messieurs !

« Vive France Télévision, vive le sport »

Post navigation


One thought on “« Vive France Télévision, vive le sport »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *